Tous les ans, la dernière semaine de juillet, dans le village de Foussais Payré (85) 12 à 14 sculpteurs sur bois créent à la tronçonneuse des œuvres uniques. Suivez sur ce blog cet événement incontournable du sud Vendée.

Historique du projet

Symposium de sculpture à la tronçonneuse
du mardi 24 au vendredi 27 juillet 2012

Foussais Payré et ses talents locaux

Il est des rencontres qui ne passent pas inaperçues. A Foussais-Payré celle qui a réuni Julien Coirier et l’association culturelle a effectivement fait du bruit. Arboriste-grimpeur Julien est également sculpteur à la tronçonneuse. Lorsqu’en 2011 il a évoqué un rassemblement de plusieurs sculpteurs, l’association culturelle a aussitôt proposé d’en faire un événement public.
Après avoir échangé, discuté, rassuré, le premier symposium de sculpture à la tronçonneuse de Foussais-Payré est né. Du 26 au 29 juillet 2011, 9 sculpteurs ont pris possession de la place du village et se sont activés pour faire apparaître du cœur d’une bille de bois une œuvre cachée.
 
Les habitants, les touristes ont entendu les machines, se sont approchés, ont vu, sont revenus voir l'avancée des sculptures.
Des rendez-vous étaient proposés tous les jours pour rencontrer les sculpteurs et découvrir leurs œuvres. La présentation des 9 sculptures terminées a permis la rencontre des artistes avec un public averti et un public novice qui s’est passionné pour cette histoire d’arbre, de tronçonneuse, d’imaginaire et de talent.


Une équipe de sculpteurs 

La chaleur ressentie par tous les spectateurs vient du fait qu’il n’y avait pas 9 sculpteurs réunis mais bel et bien une équipe d’amis qui partagent la même passion et la même générosité. Venant de toute la France et même au delà, leur plaisir d’être ensemble fut contagieux lors de l’édition 2011.

Symposium 2012 : du Mardi 24 au vendredi 27 juillet

Fort de cette expérience l’association culturelle de Foussais-Payré propose une édition 2012 du symposium de sculpture à la tronçonneuse.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Suivez sur ce blog et sur les réseaux sociaux le Symposium au jour le jour ...